Actualité

SALIM YEZZA EST LIBRE MAIS NON-ACQUITTE

"Salim YEZZA est innocent, il doit être acquitté "

Communiqué  du  Collectif des Amazighs en France (CAF) après la libération aujourd’hui du militant amazigh SALIM YEZZA :

Bien que soulagé par la remise en liberté de notre camarade, sorti ce jour de la fournaise des prisons du Sud algérien, notre Collectif dénonce et condamne avec force la décision du tribunal de Ghardaïa qui a condamné notre camarade à une année de prison avec sursis et à 100000 DA d’amende. Cette décision renforce notre conviction sur le caractère « hors la loi » de l’Etat algérien qui ne respecte même pas ses propres lois.
Comme annoncé par son avocat Me Koceila ZERGUINE, ce dernier va faire appel de cette décision et saisir des rapporteurs de l’ONU sur la dégradation de l’état de santé de son client dans la prison de Ghardaïa, dans le sud algérien.
A ce propos, notre collectif tiens à préciser qu’il tiendra l’Etat algérien responsable de tout préjudice porté à l’état de santé de notre camarade, illégalement détenu dans la prison de Ghardaïa.
A l’instar de son avocat qui a décidé de faire appel de la décision, nous rejetons le verdict prononcé par le tribunal de Ghardaïa  et persistons à exiger son acquittement pur et simple.
Nous demeurons, plus que jamais, mobilisés  pour obtenir gain de cause pour notre camarade Salim YEZZA.
Le combat continue
Le Collectif des Amazighs en France
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock détecté

SVP désactivez votre Adblock