ActualitéBéjaiaPolitique

Le blogueur Merzoug Touati condamné en appel à 7 ans de prison ferme

Malgré la mobilisation citoyenne à travers toute la Kabylie

Une quarantaine de personnes ont été arrêtées ce jeudi en début de matinée à Bejaïa lors du procès en appel du blogueur Merzoug Touati, a-t-on appris de sources locales ou la rassemblement citoyen (Une centaine de personnes parmi lesquelles des défenseurs des droits de l’homme, des animateurs de la société civile, des acteurs politiques, dont Djamel Zenati, Bouaziz Ait Chebib ont participé à ce rassemblement devant la Cour de Bejaïa) fut brutalement réprimé par la BRI algérienne .Parmi les personnes arrêtées figurent des élus APWS et le président d’APC de la commune de Chemini,  RCD, ont précisé nos sources sur place.

Arrêté depuis 17 mois, le blogueur Touati Merzoug a été condamné le 24 mai dernier en première instance devant le tribunal criminel de Béjaïa à 10 ans de prison ferme, sous quatre chefs d’inculpation: « incitation à attroupement illégal », « incitation à attroupement armé », « incitation à rébellion contre l’autorité de l’état » et « intelligence avec l’étranger pour nuire aux intérêts du pays ».

Ce soir:Le tribunal criminel de Béjaïa a condamné le blogueur Merzoug Touati à 7 ans de prison ferme à la fin du procès en appel, a indiqué l’avocat Arezki Ait-Larbi.

“Un verdict indigne même des années de plomb”, a écrit Me Ait-Larbi sur sa page Facebook en réaction à la condamnation de M. Touati, accusé  “d’espionnage avec des agents étrangers dans l’objectif de porter atteinte à la position diplomatique de l’Algérie”.

 

Tags
Close

Adblock détecté

SVP désactivez votre Adblock