ActualitéBéjaiaKabylieSociétéTizi-Ouzou

La police empêche des jeunes “Arraw n Tlelli” à visiter un foyer de personnes âgées

Un groupe de jeunes ambitieux, mêlé d’élégance et de générosité, a été empêché de rendre visite un foyer de personnes âgées. “C’est le directeur de l’hôpital qui a été contraint d’annuler cette visite sous la pression de la police algérienne”, nous déclare un des initiateurs de cette action humanitaire. (lire le récit de cette mésaventure)

Ce n’est pas la première fois qu’ils organisent un événement pareil. Le 08 octobre 2016, avec l’invitation de beaucoup d’artistes kabyles connus, et après avoir acheter des petits cadeaux et préparer des repas, ils ont rendu visite aux petits enfants malades à l’hôpital de Bejaia. Après la distribution des cadeaux, les initiateurs de cette action humanitaire ont procédé à l’animation avec un peu de musique et des Clowns ramenés spécialement pour détendre et faire sourire les petits enfants malades. De la même façon, ils ont visité ceux de l’hôpital de Tizi-Ouzou.

Loin de l’anxiété sociale, ils investissent leurs temps dans la nature. Parmi les premières actions sur le terrain, ils se sont donnés Rendez-vous à travers un événement lancé sur leur page Facebook “Arraw n Tlelli” pour une randonnée, pour profiter de la nature, des paysages, de la faune et la flore d’une manière privilégiée, et de la beauté de la Kabylie, du fameux “Lac Noir” d’Akfadou. “Arraw n Tlelli” ont organisé un pique-nique avec une forte présence d’artistes kabyles pour partager ces moments de plaisir.

La police empêche des jeunes "Arraw n Tlelli" à visiter un foyer de personnes âgées
La police empêche des jeunes “Arraw n Tlelli” à visiter un foyer de personnes âgées

Aujourd’hui l’État algérien resserre l’étau sur la société sur tous les plans, en Kabylie même les initiatives humanitaires sont interdites au moment que des terroristes islamistes repentis prêchent leur intégrisme en toute liberté, ils organisent même des marches sous la bénédiction du “ministère de la religion”, sic.

Désormais, rencontrer les malades partager humblement leurs espoirs, leurs souffrances est interdit par l’État algérien. Fidèles à eux même, les jeunes idéalistes ne feront pas marche à arrière, ils ont décidé de ne pas arrêter leurs actions humanitaires.

 

Tags
montrer plus
Close

Adblock détecté

SVP désactivez votre Adblock